Retour à l'accueil aide aux parents
Les dossiersSéparationTélévisionPipi au litSexualitéAttentatsConcentrationMortSommeilLe projet ADPEGraphismeLangageLatéralité SpatialitéTemporalitéLectureDessins à colorier ContactPlan du site

Graphisme
graphisme
Langage
langage
Latéralité
lateralite
Spatialité
spatialite
Temporalité
temporalite
Lecture
lecture

Le langage


C'est quoi?
?
A quel âge?
âge
Théorie
?
Tests
?
Jeux
?
Troubles
?

Stades du développement du langage


Il est difficile de savoir si l'enfant acquiert la moindre connaissance durant la grossesse. Cependant, nous savons que le nourrisson naissant préfère la voix de sa mère aux autres voix. Nous savons aussi que le nourrisson peut déjà catégoriser les sons du langage en classes générales une heure seulement après la naissance.

On peut généralement identifier quatre stades de développement dans l'acquisition du langage chez l'enfant. Ces stades ne sont toutefois pas des étapes rigides que tous passent au même âge ; une grande variation existe et en réalité, le développement est très graduel. Par ailleurs, le rythme du développement langagier n'est pas lié au quotient intellectuel.

Stade prélinguistique :

il se divise en deux étapes :

l'étape du babillage (de 4 ou 6 mois à 12 mois).

Durant la première étape de ce premier stade, le bébé essaie de produire des sons. Déjà après quelques jours le nourrisson peut distinguer les sons de la langue parlée dans son environnement des autres langues. Il jouera avec les sons que son appareil phonatoire permet de produire. Tous les bébés (humains) de la terre ont les capacités de prononcer tous les sons langagiers répertoriés. L'ordre d'acquisition de ces sons est semblable pour tous les bébés.

L'étape du premier mot (4 ou 6 mois à 12 ou 18 mois).

Durant la deuxième étape de ce premier stade, le bébé commencera à nuancer ses productions sonores, commençant à prioriser les sons de la langue (ou des langues) qui l'entoure. Il commence aussi à modifier ses productions selon le contexte social. Par exemple, les sons qu'il produit avec son père seront différents de ceux qu'il produit avec sa mère.

Après quelques mois, le bébé perd peu à peu la capacité de distinguer les sons étrangers des sons de sa propre langue; il commence à se créer des classes de sons propres à sa langue et il assimile les sons des autres langues dans ces classes.

Stade holophrastique (18 mois à 24 mois)

L'enfant s'exprime par mots isolés. Les parents sont souvent tentés de voir en les énoncés holophrastiques comme "toutou" un sens plus complexe comme "regarde le toutou" ou "je veux le toutou". Il est probable en fait que l'énonciation soit simplement l'expression de l'émotivité créée par la vision de l'objet plutôt que le résultat d'un énoncé mal complété.

Stade syntaxique (de 2 à 5 ans)

C'est la période où s'acquiert la syntaxe. Si la langue est plutôt télégraphique au début, l'enfant en vient rapidement à composer des phrases presque complètes. L'enfant acquiert la syntaxe par l'analyse de la régularité des structures qu'il entend, et non par imitation, par règles explicites ou par répétition. Ceci est facilement démontré par le fait que les erreurs qui sont produites durant ce stade sont très régulières. Par exemple, l'enfant surgénéralisera une règle et dira "il a metté" plutôt que "il a mis", construction basée sur la règle générale de formation des participes passés.

Stade avancé (5 ans et plus)

C'est la période où l'enfant acquiert les fonctions les plus fines du langage. Il apprendra par exemple les formes passives, les inversions verbales, etc. Il apprendra aussi à dire les choses de façon plus appropriée au contexte. Ceci est rendu possible par le fait qu'il se distancie de sa propre perception pour réaliser que les autres ne perçoivent pas la réalité de la même façon que lui. La prononciation se raffine, notamment quant aux liquides /R/ et /l/.

Il est important de noter en passant que les adultes adaptent leur façon de parler lorsqu'ils parlent aux enfants. En général, les gens vont varier davantage leur intonation avec les jeunes enfants de façon à maintenir leur attention. Les structures sonores seront aussi simplifiées. Le choix des mots est évidemment plus restreint et les structures syntaxiques sont plus régulières et plus complètes. En fait, même un enfant de quatre ans adaptera son parler aux enfants plus jeunes.

Finalement, une partie importante des enfants du monde apprennent plus d'une langue en très jeune âge, apprendre plus d'une langue avant la puberté (certains disent même dès la naissance) comporte des avantages. Pour les enfants grandissant dans un environnement bilingue, on reconnaît généralement que les situations où l'enfant parle toujours aux personnes qui l'entourent dans la même langue facilite l'apprentissage. Ainsi, l'enfant pourrait par exemple parler français à un parent et anglais à l'autre. Ceci est cependant critiqué pour les situations minoritaires. En effet, si on planifiait que l'apprentissage de la langue de la majorité se fasse à la maison, il pourrait être bénéfique de retarder son apprentissage pour maximiser l'exposition à la langue minoritaire puisqu'on sait que la langue majoritaire sera acquise de toute façon en dehors de la maison, souvent au détriment de la langue minoritaire.

 

A quel âge cela se passe-t-il ?

Où en est mon enfant ? Evaluez-le.

Les troubles du langage.