Retour à l'accueil aide aux parents
Les dossiersSéparationTélévisionPipi au litSexualitéAttentatsConcentrationMortSommeilLe projet ADPEGraphismeLangageLatéralité SpatialitéTemporalitéLectureDessins à colorier ContactPlan du site

Comment favoriser un climat propice à la concentration ?

concentration

Une vie quotidienne équilibrée et un climat serein améliorent nettement la capacité de concentration de votre enfant.

L'enfant fait de nombreux apprentissages dans sa vie. Il nous observe et nous imite en retenant les attitudes des adultes et des enfants qui l'entourent. Cela sous-entend que, non seulement, il vous faut montrer l'exemple, mais aussi que vous pouvez l'aider à se concentrer à travers des actes quotidiens.

Voici quelques règles de base qui peuvent nettement favoriser la concentration de votre enfant.

Apprenez-lui à se fixer un objectif

C'est très important car si votre enfant connaît la raison pour laquelle il agit, il en sera plus motivé et n'aura aucun mal à fournir l'effort nécessaire pour fixer son attention.

Exemple : je range ma chambre pour pouvoir recevoir mes amis.

Apprenez-lui à remplir un objectif à la fois

C'est important car si c'est un moment durant lequel il classe ses objets physiquement, il les trie mentalement. Il hiérarchise leur importance, d'ailleurs certains finissent à la poubelle.

De même, il apprend que chaque chose doit être à sa place. Cela est vrai pour les objets dans sa chambre mais aussi pour l'enfant dans sa classe, dans sa famille, dans la société en général.

Exemple : je vais t'aider à ranger ta chambre mais c'est toi qui décides de la manière de ranger.

Apprenez-lui à finir ce qu'il entreprend

C'est essentiel pour qu'il apprenne à maintenir son attention tant que cela est nécessaire. Ne cédez pas à la tentation de lui mâcher la besogne, il est nécessaire qu'il comprenne que l'effort ne peut venir que de lui.

Exemple : s'il commence à s'habiller tout seul, il finit seul.

Apprenez-lui à organiser son temps

C'est très utile pour réaliser dans de bonnes conditions ce qu'il entreprend. S'il est toujours en retard ou s'il a régulièrement une dizaine de choses à faire en même temps, il n'apprendra jamais à fixer son attention sur une action précise.

Laissez-lui aussi des temps d'inactivité. Ils sont nécessaires à l'épanouissement de sa personnalité.

Exemple : planifiez ses devoirs, préparez ses affaires le soir, affichez un planning de la semaine dans la cuisine.

Proposez-lui une activité extrascolaire

C'est un bon moyen pour qu'il se défoule mais surtout pour qu'il se structure mentalement. Choisissez quelque chose qui intéresse votre enfant et qui correspond à sa sensibilité.

Mais attention, ne lui proposez pas trop d'activités à la fois car il pourrait les rejeter en bloc et elles perdraient ainsi toute leur utilité.

Exemple : les arts martiaux (judo, karaté), la musique, l'informatique.

Apprenez-lui à réfléchir avant d'agir.

Il prend ainsi l'habitude d'appréhender la conséquence de ses actes, de ses choix, de ses paroles. L'idée est de développer une sorte de concentration automatique avant chaque action. Cela lui sera très utile à l'école mais aussi dans ses relations avec les autres.

Exemple : avant de quitter la maison, je m'assure de bien avoir pris toutes mes affaires.

Tenez toujours vos promesses.

Il vaut mieux éviter d'en faire si vous n'êtes pas sûr de les tenir. Si vous vous rétractez , cela peut être déstabilisant pour votre enfant. Une promesse est une projection dans le futur et si vous, adulte vous n'êtes pas capable de prévoir, comment un plus petit pourra-t-il y parvenir ?

Exemple : nous irons demain au zoo.

 

Retour à la page principale du dossier