Retour à l'accueil aide aux parents
Les dossiersSéparationTélévisionPipi au litSexualitéAttentatsConcentrationMortSommeilLe projet ADPEGraphismeLangageLatéralité SpatialitéTemporalitéLectureDessins à colorier ContactPlan du site

Critiquer son ex conjoint devant l'enfant peut-il avoir de graves conséquences ?

séparation

En dévalorisant sa mère ou son père devant lui, c'est la moitié de l'enfant que l'on dévalorise.

Son estime de soi est foulée aux pieds par ceux-là mêmes qui lui ont donné la vie. C'est tout à fait négatif pour son développement et pour ses choix amoureux futurs.

Dire à son enfant : « Je n'oublie jamais qu'avec ton père nous nous sommes aimés et je respecte cet homme », c'est respecter la vie qui est en train de grandir.

Le souvenir de ce respect mutuel l'aidera à traverser la dure épreuve de la séparation. Même si celle-ci suscite des conflits aigus, un enfant a besoin de savoir qu'il est le fruit du désir et de l'union de ses parents et que ces derniers ne regrettent jamais le moment où il a été conçu.

Parfois, la mésentente des parents est telle que la conciliation est difficile : rancours et haine peuvent compliquer les explications données aux enfants.

Bien sûr, le mieux reste de ne pas critiquer l'autre. Mais ce n'est pas toujours simple. Il faut s'efforcer de dissocier l'homme ou la femme de son rôle de parent quand on s'adresse aux enfants.

Il/elle a pu commettre des erreurs vis-à-vis de l'autre adulte, mais il faut préserver son rôle de parent : il/elle reste un(e) bon(ne) père/mère.

Il est humain de critiquer son/sa conjoint(e) quand le divorce se passe mal, mais autant le faire auprès d'amis, et loin de la présence des enfants.

Si vous êtes encore en colère, trouvez un ami soutenant ou un conseiller avec qui vous pourrez parler de vos sentiments.

 

Retour à la page principale du dossier