Retour à l'accueil aide aux parents
Les dossiersSéparationTélévisionPipi au litSexualitéAttentatsConcentrationMortSommeilLe projet ADPEGraphismeLangageLatéralité SpatialitéTemporalitéLectureDessins à colorier ContactPlan du site

Faut-il cacher sa tristesse et prendre sur soi ?

séparation

On peut s'autoriser à être vrai, dire à son enfant que cette séparation est difficile et que l'on a du chagrin.

Mais il faut surtout bien préciser que ce n'est pas à cause de lui que l'on est triste. Au contraire, il est essentiel de souligner que, grâce à lui, on trouvera le courage de s'en sortir et qu'il n'a pas à s'inquiéter même si, en ce moment, le moral est plutôt bas.

Car l'enfant a tendance à se culpabiliser et à prendre la tristesse de ses parents sur ses épaules.

De toute façon, même si la situation est dure à vivre, mieux vaut s'intéresser à la tristesse de l'enfant que de s'intéresser à la sienne propre.

 

Retour à la page principale du dossier